Aller au contenu principal

Luigi Calamatta

Jean-Auguste-Dominique Ingres (Montauban, 1780 – Paris, 1867)1828

Mine de plomb sur papier vélin / H. 30,5 ; L. 24 cm

Signé, daté, en bas à gauche : Ingres à son ami Calamatta, 1828
Donation Aurore Lauth-Sand, 1923
Dépôt, Musée Carnavalet, 1984

Maurice Sand (1823-1899) , fils unique de George Sand, épouse à l’âge de 39 ans, en 1862, la jeune et jolie Lina, fille d’un très cher ami de la famille, le graveur Luigi Calamatta (Civitavecchia, 1802 – Milan, 1869), de deux ans l’aîné de l’écrivain (1802-1869). Nous en voyons ici l’émouvant portrait brillamment exécuté au crayon conté par Ingres. On connaît le génie de dessinateur du portraitiste, contemporain et grand rival de Delacroix, qui traduit les valeurs d’un art idéal au service de l’intégrité du modèle.
C’est grâce à l’exigence de son maître, à laquelle Calamatta se trouva si souvent confronté, qu’il devint son graveur attitré pour l’interprétation et la diffusion de ses peintures. De solides liens d’amitié unissaient  les deux hommes : Ingres fut d’ailleurs le parrain de Lina.

 

Arts Graphiques

Oeuvre actuellement présente au muséeSalle : Le cabinet des bijoux
<<<<
 

INFORMATION COVID 19

En raison du contexte sanitaire, le musée de la Vie romantique et les autres musées de la Ville de Paris sont fermés dès le samedi 14 mars et jusqu'à nouvel ordre. Nous vous remercions de votre compréhension. 

Due to the health context, the Musée de la Vie romantique as well as the other museums of the City of Paris will be closed until further notice starting Saturday 14th March. Thank you for your understanding.