Aller au contenu principal

George Sand

 
AccueilGeorge Sand

Musée de la Vie romantique: adresse et horaires

Hotel Scheffer-Renan
16, rue Chaptal
75009 Paris

Téléphone :
+33 (0)1 55 31 95 67

Horaires d'ouverture :
Le musée de la Vie romantique est fermé pour travaux jusqu’au printemps 2018.

Accès :
Métro : Saint-Georges (ligne 12), Pigalle (ligne 2 ou 12), Blanche (ligne 2), Liège (ligne 13)

Chronologie

Chronologie de la vie de George Sand.

Découvrez en images la chronologie de la vie de George Sand.

  • Aurore de Saxe, Portrait de George Sand enfant, vers 1810 Pastel. Paris, musée de la Vie romantique. - © Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet

    1804. Naissance à Paris d’Amantine-Aurore-Lucile Dupin, fille de Maurice Dupin, officier, et de Sophie Delaborde.
    1808. Décès de Maurice Dupin des suites d’une chute de cheval.
    1818-1820. Aurore est pensionnaire au couvent des Dames Anglaises à Paris.
    1821. Mort de Marie-Aurore de Saxe, sa grand-mère, qui lui lègue ses biens, dont deux cents hectares de terres et le château de Nohant.

  • George Sand en 1837, dessin de Luigi Calamatta (1801-1869)
    "George Sand en 1837". Dessin de Luigi Calamatta (1801-1869). Paris, musée de la Vie romantique. - © Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet

    1822. Mariage à Paris d’Aurore Dupin et de François-Casimir Dudevant, né en 1795, fils naturel reconnu du baron Dudevant.
    1823. Naissance à Paris de Maurice.
    1828. Naissance à Nohant de Solange, dont le père est très probablement Stéphane Ajasson de Grandsagne.
    1831. Débuts littéraires d’Aurore Dupin, parmi lesquels quelques nouvelles et romans en collaboration avec Jules Sandeau, jeune homme de lettres rencontré l’année précédente. Ils s’installent à Paris, 25 quai Saint-Michel.
    1832. Aurore écrit seule à Nohant son roman Indiana signé « G. Sand », très applaudi à sa parution. Elle déménage seule, 19 quai Malaquais.
    1833. George Sand fait la connaissance d’Alfred de Musset. Ils sont à Venise fin décembre. Lélia.
    1834. Sand tombe malade, puis Musset. Leur médecin Pietro Pagello devient l’amant de Sand. Musset rentre en France début mars. En août, Sand regagne Paris en compagnie de Pagello. Celui-ci reprend la route de Venise en octobre alors que Sand a renoué avec Musset. Jacques.
    1835. Rupture définitive avec Musset. Sand rencontre l’avocat Michel de Bourges, puis le socialiste Pierre Leroux. André.
    1836. Le tribunal de La Châtre prononce la séparation des époux Dudevant. Sand séjourne en Suisse avec Franz Liszt et Marie d’Agoult.
    1837. Lettres à Marcie, Lettres d’un voyageur, Mauprat.

  • Jean-Baptiste Clesinger.
    Jean-Baptiste Clesinger (dit Auguste). "George Sand en 1847" - © Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet

    1838. Sand fait la connaissance de Frédéric Chopin. Ils partent pour Barcelone puis Palma de Majorque où ils passeront l’hiver et le printemps suivants, accompagnés des enfants de George. Les Maîtres mosaïstes.
    1840. Le Compagnon du Tour de France.
    1841. Création de La Revue Indépendante avec Louis Viardot et Pierre Leroux.
    1842. Un hiver à Majorque.
    1843-1844. Consuelo, La comtesse de Rudolstadt.
    1846. Dernier séjour de Chopin à Nohant. Début du théâtre de société à Nohant.La Mare au diable.
    1847. Mariage à Nohant de Solange avec le sculpteur Jean-Baptiste Clésinger.
    Violentes disputes familiales. Chopin prend le parti de Solange. Ruptures…
    Début de la rédaction d’Histoire de ma vie.
    1848. Arrivée à Paris en février, Sand participe aux Bulletins de la République. Désapprouvant les journées de juin, elle rentre à Nohant le 17 mai.
    1849. Représentation de l’adaptation de François le Champi au théâtre de l’Odéon. La Petite Fadette.
    1850. Arrivée à Nohant du graveur Alexandre Manceau, dernier compagnon et secrétaire de l’écrivain jusqu’à sa mort en 1865. François le Champi.
    1852. Les Œuvres de George Sand, illustrées par Tony Johannot puis par son fils Maurice, commencent à paraître.
    1853. Les Maîtres sonneurs.
     

  • Portrait de George Sand, photographie de Nadar
    Portrait de George Sand (1804-1876), photographie de Nadar (Gaspard-Félix Tournachon, dit 1820-1910). - © Musée de la Vie Romantique / Roger-Viollet

    1854. Histoire de ma vie commence à paraître dans La Presse.
    1855. Mort à l’âge de six ans de Jeanne Clésinger, fille de Solange.
    1858. Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, L’Homme de neige, Légendes rustiques.
    1861. Le Marquis de Villemer.
    1862. Mariage de Maurice Sand avec Lina, fille du graveur Luigi Calamatta, ami de longue date de l’écrivain.
    1863. Mademoiselle La Quintinie.
    1864. Représentation du Marquis de Villemer à l’Odéon. Alexandre Manceau acquiert une maison à Palaiseau, où il s’installe avec la femme de lettres.
    1865. Manceau meurt de la tuberculose.
    1866. Naissance d’Aurore, fille de Maurice et de Lina. George Sand se lie d’amitié avec Gustave Flaubert.
    1868. Naissance de Gabrielle Dudevant, deuxième petite-fille de l’écrivain.
    1873. Contes d’une grand-mère.
    1876. Mort de George Sand à Nohant où elle est enterrée.

 

Dernières acquisitions

A découvrir
dans l'Hôtel Scheffer-Renan