Aller au contenu principal

Nouvelle acquisition du musée/ printemps 2016

 
AccueilActualitésNouvelle acquisition du musée/ printemps 2016

Le musée de la Vie romantique vient de préempter une peinture deGillot Saint-Evre (1791-1858), Miranda fait une partie d'échecs avec Ferdinand, qu'elle accuse, en plaisantant, de tricher, d’après Shakespeare.

Elle sera exposée dans les collections permanentes, à partir du 21 mai 2016.

En 1822, Gillot Saint-Evre présentait au Salon deux sujets tirés de la Tempête de Shakespeare, longtemps considérée comme la pièce-testament du dramaturge.

Avec ces deux œuvres l’artiste prolongeait la veine de la peinture troubadour alors encore très en vogue, attachée à l’inspiration littéraire comme à l’invention picturale d’un passé rêvé.

La composition de Miranda et Ferdinand permet au peintre de faire la démonstration de ses différents talents.
Au premier plan, les jeunes amants Miranda et Fernando sont représentés avec précision et minutie dans un coloris brillant mis en valeur par la lumière de la lampe tandis que les figures quasi-spectrales des pères, au second plan, donnent au peintre l’occasion d’un virtuose exercice de grisaille sur un fond d’architecture et de paysage nocturne. Saint-Evre choisit d’accentuer le caractère théâtral de la scène par l’usage d’un clair-obscur très contrasté rendu encore plus pittoresque par les effets de lune. 
Cette peinture fut abondamment commentée et connut, au Salon, un véritable succès.

Le musée de la Vie romantique rassemble progressivement, autour d’Ary Scheffer, qui chercha constamment à renouveler les sources de la peinture, un ensemble évoquant l’inspiration littéraire dans les arts sous la Restauration et la monarchie de Juillet.
Surtout connu pour ses compositions historiques conservées à Versailles ou au Louvre, Saint-Evre fait partie des figures artistiques qui assurent la transition entre le genre anecdotique, porté par Revoil et Fleury Richard, et le genre historique de la génération romantique de Scheffer.

Ce tableau complète un ensemble d’œuvres d’inspiration britannique au sein duquel Don Juan et Haydée de Marcel Saunier ou Manfred et l’Esprit de Charles Durupt, sur des  thèmes byroniens.

 

 

Dernières acquisitions

A découvrir
dans l'Hôtel Scheffer-Renan