Aller au contenu principal

Les concerts romantiques au musée | Novembre 2019 - Juin 2020

 
<<<

Événement

Informations pratiques

Durée de l'activité : 1h30

Prochaine date :
Le 24/03/2020 à 18:30

Sur réservation

Gratuit

Accessibilité : Personnes à Mobilité Réduite (PMR)
Personnes en situation de handicap mental ou psychique
Personnes non-voyantes ou malvoyantes

De 18h30 à 20h
Entrée sur réservation via le formulaire en ligne, dans la limite des places disponibles.

Prochaines dates

Le 24/03/2020 à 18:30
Le 21/04/2020 à 18:30
Le 26/05/2020 à 18:30
Le 16/06/2020 à 18:30

Musée de la Vie romantique: adresse et horaires

Hotel Scheffer-Renan
16, rue Chaptal
75009 Paris

Téléphone :
+33 (0)1 55 31 95 67

Horaires d'ouverture :
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé les lundis et certains jours fériés. 

Accès :
Métro : Saint-Georges (ligne 12), Pigalle (ligne 2 ou 12), Blanche (ligne 2)

Les concerts romantiques au musée : saison musicale de concerts mensuels au musée de la Vie romantique organisée avec le Conservatoire à rayonnement régional de Paris.

LES CONCERTS ROMANTIQUES AU MUSÉE

⚠ "Les jeudis romantiques du musée" changent de créneau et deviennent "Les concerts romantiques au musée".⚠

Le musée de la Vie romantique et le Conservatoire à rayonnement régional de Paris reconduisent leur partenariat pour une nouvelle saison de concerts gratuits dans l'atelier-salon du musée.

De novembre 2019 à juin 2020, les élèves du Conservatoire à rayonnement régional de Paris viennent se produire une fois par mois au musée de la Vie romantique, dans l'esprit des salons artistiques qui se tenaient au XIXe siècle à l'Hôtel Renan-Scheffer.

Les mardis 25 février, 24 mars , 21 avril, 26 mai, 16 juin et le vendredi 24 janvier à 18h30.
 

Programmation

Mardi 25 février

Programme :
Edvard GRIEG,  Sonate Op. 36 (30’)
Louise ADOLPHA,  Le Beau : Sonate Op. 17 (17’)
__
Duo Neria : Camille Belin, piano et Natacha Colmez-Collard, violoncelle
Étudiantes du département de musique de chambre, classe d’Emmanuel Strosser

➡️ COMPLET ⬅️​
 

Mardi 24 mars

Miroir musique romantique / musique contemporaine

Litszt, Sonnet de Pétrarque n.47
Mantovani, Autoportrait de Savoldo
Chopin, Valse op. 69 en si mineur / Préludes n°4, n°15, n°16
G. Kurtag, Valse
Saint-Saëns, Mazurka n.3
Pesson, Origami Chopin
Cage, Quest
Saint-Saëns, Toccata op.72

Classe de piano d'Anne-Lise Gastaldi

Programmation à venir

Mardi 21 avril
Mardi 26 mai
Mardi 16 juin
➡️ INSCRIPTION AU CONCERT ⬅️​

Les musiciens

Le duo Neria

Formé à Paris en 2017 par la pianiste Camille Belin et la violoncelliste Natacha Colmez-Collard, le duo Neria se fait rapidement remarquer dans le milieu musical, notamment en remportant le Premier Prix du 48ème Concours Georges Cziffra lors du Festival SenLiszt.
L'origine de son nom vient de Neria, déesse sabine de la Force et de la Bravoure : c'est cette image d'énergie et de force qui inspire les deux jeunes femmes dans leurs ambitions, leur choix de répertoire, et leurs interprétations. "Deux belles musiciennes, habitées, inspirées, solides" (Isabelle Oehmichen), le duo Neria est nourri de ces deux univers personnels contrastés et complémentaires : Camille, chambriste très active attachée au travail avec les chanteurs, est diplômée de l'École Normale de Musique de Paris et est lauréate de plusieurs concours internationaux (Italie, New York...), tandis que Natacha, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, est violoncelle solo de l'Orchestre National d'Île de France et développe par ailleurs de nombreux projets personnels, tels que l'enregistrement de disques ou encore la création de spectacles jeunes publics.

Réunies autour de leur amour pour le répertoire romantique et moderne, les musiciennes aiment aussi explorer des œuvres méconnues et créer des programmes thématiques. Elles sont également très attachées au travail avec les compositeurs d'aujourd'hui, et sont commanditaires d'une pièce de Fabien Cali, compositeur récompensé du Prix de l'Académie des Beaux-Arts et lauréat de la fondation d'entreprise Banque Populaire. 
Curieux et demandeur, le duo rencontre de grands artistes qui l'encouragent et contribuent à son épanouissement, en particulier Vincent Coq, pianiste du Trio Wanderer et Emmanuel Strosser dont il suit l’enseignement au département de musique de chambre du Conservatoire à rayonnement régional de Paris.
Cultivant un amour de la proximité avec le public et du partage, le duo Neria donne régulièrement, en plus de ses concerts publics, des concerts privés et des concerts caritatifs.

www.duoneria.com
https://www.facebook.com/duoNeriaNatachaColmezCollardCamilleBelin/
 

Le Trio Zeliha

C’est en 2018 que le trio Zeliha voit le jour, fruit de la connivence entre Manon Galy (violon), Maxime Quennesson (violoncelle) et Jorge Gonzalez-Buajasan (piano).
Le groupe entame alors une licence de musique de chambre au CNSMDP dans la classe de Claire Désert et Amy Flammer, ainsi qu’un cycle concertiste avec le trio Wanderer au CRR de Paris. Par la suite, les trois musiciens reçoivent également les conseils de musiciens de grande renommée tels que Hortense Cartier-Bresson, Roland Pidoux, Olivier Charlier, Emmanuel Strosser, Lise Berthaud mais aussi des quatuors Ebène et Modigliani.

Animé par une fougue et un même élan passionné, le trio Zeliha est lauréat du concours FNAPEC 2019 et se produit déjà de manière régulière dans des cadres prestigieux tels que les festivals Radio France Montpellier, La Roque d’Anthéron (ensemble en résidence), Sonates d’Automne, Musique à la Prée, Jeunes talents ou bien dans les auditoriums du Petit Palais et du Lycée Louis-le-Grand.

En septembre dernier, les trois musiciens ont enregistré leur premier CD qui paraîtra en 2020 chez le label Mirare avec un programme dédié à Mendelssohn, Arensky et Shostakovitch.
 

Le Trio Pantoum

Hugo Meder (violon), Mélisande Ponsin (violoncelle) et Virgile Roche (piano) ont fondé le trio Pantoum en 2016, à l'orée de leur parcours au Conservatoire National Supérieur de Paris. Développant rapidement une complicité exceptionnelle sur scène et en dehors, ces jeunes et brillants musiciens ont ainsi pu donner corps à leur passion commune pour la musique de chambre, et entamer la difficile recherche de l'équilibre entre une parfaite cohésion musicale, et la mise en valeur de la personnalité artistique de chacun.

Sous la direction d'Emmanuelle Bertrand puis de Claire Désert, ils ont alors entamé un travail approfondi du répertoire de la musique de chambre pour cordes et piano, qu'ils ont la chance de poursuivre dans la prestigieuse classe du Trio Wanderer au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, où ils ont été admis en octobre 2018.
Hugo, Mélisande et Virgile ont également reçu les conseils de musiciens de renommée internationale tels que Marc Coppey, Alexis Galpérine, Emmanuel Strosser ou encore Olivier Charlier, et ont eu la chance de rencontrer des membres des quatuors Ébène et Modigliani au cours de master classes au CNSMDP.
Lauréats d'un deuxième prix au Concours International de Musique de Chambre d'Illzach, ils participent en septembre 2019 au Trondheim International Chamber Music Competition (Norvège) qui regroupera neuf des meilleurs jeunes trios du monde entier.


En 2019, le trio Pantoum s'est notamment produit à la Philharmonie de Paris (grande salle Pierre Boulez) dans le cadre des préludes aux concerts de l'orchestre de Paris, mais aussi au festival international de piano de la Roque d'Anthéron en tant qu'ensemble en résidence. En avril 2020, le trio donnera pour la première fois le triple concerto de Beethoven avec l'orchestre du Conservatoire de Nice.
 

Le Conservatoire à rayonnement régional de Paris

Le Conservatoire à rayonnement régional de Paris est un établissement d’enseignement artistique (Musique, Danse et Théâtre) de la Ville de Paris. Il propose une offre de formation très variée avec plus de 70 disciplines principales et une préparation à l’enseignement supérieur. Ces classes travaillent en synergie sur de nombreux projets artistiques.

L’équipe professorale du CRR de Paris compte 300 enseignants, artistes en activité, qui transmettent leur passion de la scène à 1700 élèves de 50 nationalités différentes.

Un conservatoire est une école d’art aussi la meilleure manière de découvrir son activité est de suivre sa saison culturelle : c’est sur scène, devant le public, que les élèves  présentent l’aboutissement concret de leurs phases d’apprentissage. Afin d’ouvrir les projets sur les horizons les plus larges possibles de très nombreux partenariats sont développés dans le champ culturel mais également dans le champ social.
 
En savoir plus sur le Conservatoire à rayonnement régional de Paris

 

Dernières acquisitions

A découvrir
dans l'Hôtel Scheffer-Renan

En raison du mouvement des œuvres vers d'autres institutions ou de leur conservation dans les réserves, certaines ne sont pas actuellement exposées au public dans les collections permanentes. ►Cliquez sur la page suivante pour en savoir plus